Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

AccueilActualité

A Davos, le président chinois Xi Jinping appelle à un « futur partagé de l’humanité »

La rédaction
visites
823
commentaire
JPEG - 45 ko

La volonté de réaliser les objectifs communs de l’humanité a aussi été soulevée par le président Xi Jinping pendant sa visite en Suisse, où il a inauguré le Forum économique mondial de Davos le 17 janvier en y présentant « un schéma du progrès futur de l’humanité », pour citer son ministère des Affaires étrangères. Il est revenu sur ce thème le lendemain, au Palais des Nations de Genève.

Alors que les médias ont surtout répercuté des remarques isolées de Xi sur le libre-échange et la mondialisation, son intervention comportait des implications bien plus profondes, donnant le ton au débat entre les « élites » réunies dans la station hivernale suisse.

Pour le président chinois, la crise financière mondiale n’est pas due à la mondialisation, mais au « capital financier qui s’est permis des profits excessifs et à l’échec de la régulation financière à y faire face », ce qui montre la nécessité d’une réforme fondamentale du système de gouvernance internationale.

JPEG - 28.6 ko
Nouvelle Solidarité N°19/2015. Pour s’abonner.

L’Initiative « Une ceinture, une route » de la Chine, également connue comme la Nouvelle Route de la soie, a expliqué Xi, est ouverte à toutes les nations parce que « le développement est [l’œuvre] du peuple, par le peuple et pour le peuple » et qu’il repose sur l’accroissement de la productivité grâce à l’essor de la science et la technologie. En outre, a-t-il souligné, tous les pays « sont membres à part égale de la communauté internationale et méritent d’être écoutés ».

« Je souhaite discuter avec vous la mise en place d’une communauté du futur partagé de l’humanité, véritable vocation de notre époque », a déclaré le président Xi en ouvrant son discours au bureau des Nations unies à Genève. Il est revenu à plusieurs reprises sur ce concept de « futur partagé », au cours de son discours riche en métaphores et en références historiques.

Un « ordre international juste et équitable est l’objectif que l’humanité se donne depuis toujours », a-t-il déclaré. Il remonta à la Paix de Westphalie, qui établit, il y a 360 ans, les principes d’égalité et de souveraineté entre nations, puis à la Convention de Genève, il y a plus de 150 ans, qui affirma l’humanitarisme international, suivie par la Charte de l’ONU il y a plus de 70 ans et la Conférence de Bandung, qui défendait les cinq principes de la coexistence pacifique. « Ces principes doivent nous guider dans la mise en place d’une communauté du futur partagé de l’humanité. »

En conclusion, Xi a présenté quatre domaines d’engagements que la Chine entend respecter :

  • défendre la paix mondiale,
  • poursuivre le développement mutuel,
  • encourager des partenariats et
  • promouvoir le multilatéralisme.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Face au système translatlantique, les BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud – ont décidé de poser les bases d’un autre monde : politique de développement économique mutuel, nouveau système monétaire international pour nourrir la croissance, économies physiques tirées par la recherche scientifique.

En savoir plus

Don rapide