Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Une députée pose la question au gouvernement : que prévoyez-vous pour séparer les banques ?

visites
958
commentaire
JPEG - 57.1 ko

Depuis quelques semaines, et surtout devant le constat qu’un tsunami financier peut provoquer un krach systémique bien pire que celui de 2008, une pétition initiée par S&P en faveur de la moralisation de la vie bancaire demande aux députés d’adopter de façon préventive une proposition de loi séparant de façon stricte et patrimoniale les banques.

En écho de cette mobilisation, Mme Lise Magnier (Les Constructifs : républicains, UDI, indépendants), députée de la Marne, a posé la question suivante à Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des finances :

Question écrite n° 303 de Mme Lise Magnier

Rubrique : banques et établissements financiers
Tête d’analyse : Moralisation bancaire
Analyse : Moralisation bancaire
Question publiée au JO le : 01/08/2017 page : 3978

JPEG - 8.8 ko

Mme Lise Magnier attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur la moralisation bancaire et la séparation des activités bancaires au sein des banques.

Il est apparu au cours de nombreuses études qu’associer prêts et marchés dans un même établissement bancaire entraînait un développement excessif des activités d’investissement au détriment du crédit puisque ces dernières ont des rendements, à court terme, plus avantageux.

Le basculement des banques vers les marchés internationaux a rompu leurs liens avec les tissus économiques. Aujourd’hui, il apparaît indispensable que les banques s’engagent à nouveau à jouer pleinement leur rôle dans l’activité de crédit à l’économie.

Aussi, elle lui demande quelles sont ses intentions en la matière.

Source : site de l’AN

En attendant la réponse du ministre, nous vous invitons à signer la pétition et à interpeller vos élus sur la question.

A lire également : S&P répond aux arguments des élus qui contestent la séparation bancaire.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 17 août le monde
en devenir

Don rapide