X Bienvenue,

À compter de juin 2018, notre site devient semi-payant.
Écrit et élaboré par nos militants, il reste en grande partie en accès libre, en particulier les prises de position du parti et de son président Jacques Cheminade. C’est notre chronique du jour, « Le monde en devenir », ainsi qu’un certain nombre de dossiers de fond, qui sont dorénavant payants.
Permettre le travail de recherche d’informations et garantir un contenu de qualité suppose évidemment de les rémunérer. Nous faisons le pari de votre curiosité envers des idées novatrices qui répondent aux défis de l’époque.

Découvrir les abonnements

Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualitéNouvelle Solidarité
Nouvelle Solidarité N°8/2017

Cheminade répond à Macron : Abolissons l’esclavage du franc CFA !

JPEG - 732.2 ko
Nouvelle Solidarité N° 8/2017 - Pour s’abonner cliquez ici.

• ÉDITORIAL de Jacques Cheminade : 2018, changement de paradigme. (p. 1)

• FOCUS :

  • CHEMINADE REPOND A MACRON : Abolissons l’esclavage du franc CFA ! Dans un entretien avec Sébastien Périmony, responsable Afrique de S&P, Jacques Cheminade revient sur le voyage du président Macron en Afrique.
    Par la rédaction. (p. 2)
  • CONFERENCE DE L’INSTITUT SCHILLER : Une renaissance de l’Afrique est possible. Lors de la dernière conférence de l’Institut Schiller à Francfort (voir p. 4-5), l’Afrique était à nouveau à l’honneur, tant est sans précédent la perspective de décollage économique permise par le projet chinois « Une ceinture, une route » (ou « Nouvelles Routes de la soie »). Parmi les 2,4 milliards d’êtres humains à naître d’ici 2050, on estime qu’1,3 seront africains.
    Par Maëlle Mercier. (p. 2-3)
  • FRANC CFA, la question taboue ? La question complètement éludée du discours de Macron, comme l’a fait remarquer l’économiste Kako Nubukpo, ancien ministre du Togo, est le franc CFA, qui suscite pourtant de plus en plus de tensions à travers l’Afrique francophone.
    Par la rédaction. (p. 3)

• MONDE :

  • GUERRE OU PAIX, la Chine et la Russie à la manœuvre pour la paix. Comme nous le montrons dans ces pages, c’est à une vitesse saisissante que progresse la mise en œuvre du projet de Nouvelles Routes de la soie lancé par le président Xi Jinping. Et ce projet, devenu désormais une « force physique » transformant des pans entiers de l’économie de notre planète, engendre partout un nouvel optimisme sur la capacité de l’être humain à améliorer les conditions de son espèce à travers la recherche, l’innovation et l’extension à tous du savoir.
    Par Christine Bierre. (p. 4)

• CONFERENCE :

Plus de 300 personnes venant de toute l’Europe ont participé les 25 et 26 novembre à la conférence internationale organisée par l’Institut Schiller près de Francfort. Placée sous le signe du projet de Nouvelles Routes de la soie lancé par le président chinois Xi Jinping, des orateurs venant de Chine, d’Afrique, du Moyen-Orient, d’Europe de l’Est et de l’Ouest ont témoigné de la réalisation en cours de ces projets dans leur pays. Objectif de cette conférence, obtenir de l’Europe occidentale qu’elle se joigne au projet et se relève de la crise qu’elle subit depuis 2007-2008.
Par la rédaction. (p. 4-5)

  • GRACE AUX NOUVELLES DE LA SOIE, réaliser le rêve de l’humanité. Pour avoir contribué aux Nouvelles Routes de la Soie dés leur période de gestation dans les années 1990, c’est la présidente de l’Institut Schiller, Helga Zepp-LaRouche, qui ouvrit la conférence. Résumé de son intervention.
  • LA CHINE à l’horizon 2050. L’intervention très vivante de Mme He Weiping illustre bien la pensée à long terme et le recul qui guident la Chine d’aujourd’hui.
  • EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE, la Chine accusée de diviser l’UE. La Chine veut « diviser l’Europe », « l’Europe centrale et orientale, tête de pont de la Chine sur le Vieux Continent », voilà quelques titres d’une presse européenne inquiète de la percée du projet chinois à l’est de l’Europe.
  • A L’EST DE L’EUROPE, une Ukraine dévastée. Alors que les Nouvelles Routes de la soie redonnent l’envie de vivre à l’Afrique et l’optimisme aux pays du 16+1 en Europe centrale et orientale, à l’est de l’Europe, l’Ukraine, elle, est dévastée.

• ECONOMIE : NOUVELLES FRONTIERES

  • ASSISES DE L’ECONOMIE DE LA MER, l’appel du large. Les Assises de l’économie de la mer (AEM) ont réuni près de 2000 personnes au Havre les 21 et 22 novembre. Marine nationale, armateurs, responsables de ports, chercheurs, lycéens, pêcheurs, océanographes, industriels, tout ce qui compte dans le domaine maritime et de l’économie bleue était au rendez-vous.
    Par Karel Vereycken. (p. 6)
  • LA MER, une grande inconnue à explorer. Exposé présenté aux Journées de formation et de mobilisation de Solidarité & progrès, le 3 septembre 2017.
    Par Karel Vereycken. (p. 6-7)
  • LA CHINE à la conquête des abysses. La « Cité des Mériens » projet futuriste de l’architecte-océanographe français Jacques Rougerie, pour une ville flottante où des milliers de chercheurs pourront vivre et travailler en pleine autonomie. Les principaux intéressés sont... Singapour et la Chine.
    Par Karel Vereycken. (p. 7)

• MOBILISATION :

  • SEPARATION DES BANQUES : pour le gouvernement il n’y a « rien à signaler, spéculez ! » En juillet dernier, S&P a lancé une pétition « pour la moralisation bancaire » demandant aux signataires d’aller rencontrer leurs élus pour leur soumettre notre proposition de loi visant à séparer les banques d’affaires des banques de dépôt.
    Par Karel Vereycken. (p. 8)

• A L’AGENDA :

  • MERCREDI 20 DECEMBRE à 19h30 (aussi sur facebook S&P). Réunion sur l’avenir des Outre-mer et les Nouvelles Routes de la soie à Clichy (92). Inscriptions : 01 76 69 14 50.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide

Tout le site web en accès libre
8€/mois
90€ pour un an

Accès à la chronique de S&P Le monde en devenir + accès illimité à la base documentaire de 13 000 articles (brèves, documents de fond, etc.)

Je m'abonne
Tout le site web en accès libre
+ tout le journal
10€/mois
ou 112€ pour un an
Je m'abonne
Tout le journal
48€/an
25€ pour 6 mois

Je reçois chaque mois Nouvelle Solidarité : sur 8 pages, l'éditorial de Jacques Cheminade et les propositions de S&P face aux défis de notre époque
(version papier + numérique + archives)

Je m'abonne
Nous sollicitons votre contribution parce que

Vos contributions couvrent les dépenses stratégiques de notre parti Solidarité & Progrès : frais d’hébergement et maintenance d’un site alimenté quotidiennement par des bénévoles, publication du mensuel Nouvelle Solidarité rédigé par des militants, tractages et affichages pendant et hors périodes électorales, autocollants, conférences, élargissement de notre présence sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, vos contributions sont le garant précieux de notre liberté politique. Car loin des pressions des annonceurs, des grands partis et des lobbies, vos contributions servent à promouvoir des idées qui changent la donne.

Au-delà de l’argent, c’est vos actions militantes à nos cotés qui nous intéressent ! Pour cela : adhérez ! Et surtout, appelez-nous au plus vite pour être en contact avec d’autres sympathisants dans votre région.

Prêt à agir ?
Devenez adhérent S&P et militez pour des idées !
J'adhère

Devenir adhérent ne donne pas accès de manière automatique aux articles à accès restreint.